Second Life, sans les mains : j’adore

Mitch Kapor a créé Lotus (et son produit phare Lotus Notes). Il préside depuis sa création la Mozilla Foundation. Bref, Mitch Kapor est un grand monsieur.

Il accompagne Linden Lab et Second Life depuis sa création en ayant été le premier Chairman de Linden Lab. Il fait, d’ailleurs, encore partie du Board.

Quand Mitch Kapor ne joue pas au « réputé » dirigeant d’entreprises, il anime sa société de consulting. Il y travaille sur plusieurs sujets dont la navigation Internet 3d sans souris et claviers.

Pour vous illustrer leurs travaux, une vidé de démonstration.

Enjoy !

Juin 2008 : la croissance de Facebook

au cours des 12 derniers mois.

[via TechCrunch]

Les Technologies émergentes : le point sur leur développement

Photo

Lego a 50 ans et Google fait la fête

googlelegopage 

Dans la tradition de Google qui joue avec son logo (contrairement à ce que leurs auraient conseillés tous les marketeurs de la terre).

Et pourquoi ? parce qu’ils se positionnent comme le Légo du Web !

[via Techcrunch]

HTML-on-a-prim : le St Graal avance chez Second Life

montage 

Une interface web directement dans Second Life. Avec l’interactivité, toute l’interactivité que l’on peut avoir avec son navigateur … Une sorte de St Graal des développeurs des mondes virtuels.

Facile à implanter si on ne réfléchit pas à toutes les conséquences techniques et les possibles exploitations des failles de sécurité …

Un article passionnant de Tao Takashi sur la roadmap (en 4 étapes) qui est en cours d’implantation depuis quelques mois chez Linden Labs. C’est, d’ailleurs, au cours de ce premier trimestre que l’on devrait commencer à voir quelques conséquences dans le navigateur Second Life.

Puis, en prime, les réflexions (et un logiciel de test) du chef développeur de ce projet chez Linden Labs.

Encore des améliorations de fond …

Et, pour reprendre la réflexion de l’ami Fred dans sa Rétrospective sur mes prédictions 2007, « comme il est bon d’être un peu moins sous les feux de la rampe … »

Technorati Tags: , , , , , , , ,

Pourquoi Facebook ? Pourquoi SecondLife ?

logo_facebookAmusant, le rapprochement de ces deux plate-formes doit être le sujet du jour …

Second_Life

Une note de Daniel Schneidermann d’Arrêt sur Image hier et aujourd’hui une note de Giff Constable d’Electric Sheep Company.

Bon, c’est la logique des blogs et de l’air du temps et il s’agit, évidemment, de notes qui sont des réponses à des réponses.

Daniel Schneidermann s’interroge sur la vitesse à laquelle tout passe et tout lasse alors que Giff Constable tente de bien identifier les raisons du succès de ces deux environnements.

Au-delà des cibles d’utilisateurs et des spécificités de ces deux environnements, une très bonne argumentation est développée par Giff :

« facebook momPeople also ask why Second Life gets so much attention. One reason is that it goes beyond “yet another video game” and enables so many different kinds of interactions with its open-ended nature. As with Facebook however, I wager that a big reason is that third parties can directly and truly
engage with the platform. Like Facebook, SL is closed in some ways but certainly more open than most. There are few virtual world or game platforms out there where a company can just go ahead and create content/services without needing to ask permission or pay a big sponsorship fee. There are few choices today that have a reasonable critical mass of adoption and allow for rich, affordable direct interaction with the platform.

Both Facebook and Second Life have their frustrations and flaws, and both certainly can get more open, but both decided to enable a third party ecosystem. »

SL book

Ce qui, en résumé, est une ode à l’ouverture des systèmes et aux possibilités d’y développer des activités entrepreuneuriales.

Community Chest s’est spécialisé à implanter des marques dans les métavers, tous les métavers. On nous demande souvent pourquoi nous n’implantons pas de projets importants dans les mondes concurrents de Second Life. Outre le fréquent manque de maturité de ces environnements, la réponse est là : l’ouverture de Second Life rend la chaîne éditoriale
plus courte et permet plus d’expérimentations.

Et les approches et la vivacité récente de Facebook confirment la cruciale importance de l’ouverture des mondes pour le développement rapide de nouveaux services. Comme l’avait bien compris Linden Labs lorsqu’ils ont créé Second Life.

Et dire que nous travaillons pour des clients sur des projets qui unifient les concepts de ces deux plate-formes !

Il ne s’agit pas de l’un ou l’autre mais bien de l’un ET l’autre …

Vivement demain !

P.S. : et pour alimenter le débat, un article de Dana Boyd sur le sujet et la réponse de Robert Scobble.